Une réflexion novatrice

Envoyer ce lien par e-mail à un ami

Une réflexion novatrice

En 2006, un groupe de travail s'est formé, regroupant des élus et des socioprofessionnels, de manière à travailler en concertation pour faire émerger les projets de demain. Toutefois, ce groupe a rapidement constaté la difficulté qu'il y a à appréhender les problématiques de cet espace sur le territoire de Morlaix Communauté.

En effet :

  • des tensions entre acteurs existent sur le littoral, du fait de l'augmentation de la population et des activités
  • chacun agit selon son activité, sans point de vue global sur le littoral et ses enjeux
  • il n'existe pas de lieu de confrontation des idées

Cette situation bloque ainsi l'émergence et la réalisation de projets littoraux. De plus, l'absence de vision globale ne permet pas d'appréhender les impacts (positifs et/ou négatifs) de ces projets sur leur environnement naturel, social et économique.

C'est pour remédier à cela que le groupe de travail a pris en 2007 l'initiative de faire évoluer ce travail en démarche de Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC), de manière à répondre à trois attentes:

  • Définir une vision commune et partagée du littoral, de manière à s'accorder sur sa situation et ses enjeux. Il s'agit de créer une base de discussion pour répondre au mieux aux attentes de chacun.
  • Renouveler la gouvernance, c'est-à-dire les manières de prise de décision sur cet espace, en s'appuyant sur cette vision commune et en associant l'ensemble des acteurs aux projets d'aménagements.
  • Intégrer les modalités du développement durable aux projets communautaires littoraux, et par là permettre l’accès à de nouvelles sources de financements.

De plus, cette orientation s'inscrit dans des politiques menées du niveau local à l'échelle internationale :

  • Elle répond à la recommandation de l'Union Européenne de mettre en oeuvre ce genre de démarches
  • Elle s'inscrit dans les politiques nationales en cours, en particulier la politique de développement et d’aménagement du littoral décidée par le Conseil Interministériel de l'Aménagement et du développement du Territoire (CIADT) du 14 septembre 2004.
    Ce CIADT a débouché sur un appel à projet de GIZC de la DIACT le 11 janvier 2005, qui a sélectionné 25 projets pilotes en France
  •  A l'échelle locale, elle  approfondie, entre autres, certains enjeux littoraux évoqués par le SCOT de Morlaix Communauté, et elle répond aux objectifs de la charte des Espaces Côtiers Bretons, dont Morlaix Communauté est signataire.

La charte des Espaces Côtiers Bretons, signée par Morlaix Communauté.